Blatte de Madagascar ou Le cafard siffleur de Madagascar

0
80
La blatte de Madagascar

Les blattes, nous les appelons souvent cafards, cancrelat. De la famille des blattoptères, c’est une espèce qui a la force de se reproduire rapidement et en grande quantité. Mais la blatte de Madagascar est toute particulière. Elle est une des plus grandes espèces de blattes, elle peut atteindre jusqu’à 7 cm. Ces blattes vivent essentiellement sur l’île de Madagascar où on la trouve dans les zones sombres et humides de la forêt tropicale.

La blatte souffleuse : présentation

La blatte de Madagascar de son scientifique Gromphadorhina portentosa, est aussi appelée blatte souffleuse, chante. Son sifflement est spécifique aux espèces malgaches, car dans le reste du monde, les blattes sont majoritairement silencieuses. Elle est le seul insecte à produire du son en soufflant. C’est une grande blatte plate et trapue, elle a un corps à la robe rayée orange et marron, une tête noire agrémentée, chez les mâles, d’une sorte de double protubérance qui ressemble à des cornes. Contrairement à la plupart des blattes, elle ne possède pas d’ailes. Elle est une excellente grimpeuse, même sur les surfaces lisses, grâce aux saillies spongieuses et adhésives qui sont sous leurs pattes. Comme toutes les autres blattes, elle reste cachée en journée et sort une fois la nuit tombée.

Le sifflement de cette blatte provient du passage de l’air forcé à travers leurs stigmates situés sur son abdomen. De nombreux insectes émettant un son en frottant différentes parties de leur corps, mais n’utilise pas les stigmates. Ce son prend deux formes : le sifflement de perturbation et le sifflement de combat. Seuls les mâles émettant le sifflement de combat, ils l’utilisent lorsqu’ils se sentent menacés par un autre mâle. Les mâles sifflent plus souvent que les femelles.

La blatte des végétaux : son milieu de vie

Dans les conditions naturelles, ils vivent dans les jungles de Madagascar. Elles se cachent dans la litière forestière pendant la journée et rampent la nuit le long de sa surface. Elles mangent divers restes végétaux et animaux en décomposition.  Les blattes de Madagascar sont faciles à trouver dans les souches pourries et sous les bûches dans la forêt. Après la fécondation, les femelles portent la poche à œufs dans leur corps. Elles ne relâchent les jeunes nymphes qu’une fois les œufs éclos. Comme pour d’autres espèces de blattes du bois, les parents et leur progéniture restent ensemble pour un certain temps. Ils se nourrissent principalement de végétaux.

Un nouvel animal de compagnie.

Les blattes de Madagascar peuvent être des animaux de compagnie. Elle peut être animale domestique à cause de ses sifflements, de sa grandeur et de son apparence qui font sa popularité. Les blattes de Madagascar ne peuvent pas voler, ne sont pas agressives et ne mordent pas. Elles ont besoin de peu d’espace et d’un endroit pour se cacher de la lumière. Elles peuvent être nourries de végétaux frais et de n’importe quelle nourriture riche en protéines.

Toutefois, si vous vous sentez envahi par les cafards ne les écrasez pas. Les femelles sont remplies d’œuf, ce qui pourrait empirer la situation. Pour vous en débarrasser, faites appel à un professionnel.

 Vos Questions :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here