Blatte australienne : tout savoir sur cette espèce de cafard nuisible

La blatte, également connue sous l’appellation « cafard », ou cancrelat, appartient aux Blattoptères, de l’ordre des Dictyoptères. Malgré le fait qu’ils ne mordent généralement pas ou ne contiennent pas de venin, leurs mouvements rapides, leur prévalence et leur survie ont contribué à en faire l’un des ravageurs les plus craints et les plus détestés. Ce sont des insectes considérés comme nuisibles. Il existe différents types de blattes et chacun dispose de méthodes d’éradication spécifiques. Pour se débarrasser du blatte australienne , l’idéal reste toutefois de contacter un professionnel.

Blatte australienne : définition et explications

Pour donner une définition précise de la blatte australienne, il convient de rappeler la signification exacte des blattes. Ce sont en réalité des insectes qui présentent des similitudes avec d’autres types de cafards. On fera allusion dans ce cas aux coléoptères, aux criquets, aux bogues à pattes de feuilles, aux coléoptères au sol, etc. Une blatte est caractérisée par un corps aplati, ovale avec deux longues antennes sur la tête, ainsi que 6 pattes portant plusieurs épines. Il en existe même des espèces qui présentent des ailes. C’est le cas de la blatte australienne par exemple. Parmi les autres types de blattes, on peut citer la blatte américaine, la blatte orientale, la blatte germanique, ou encore la blatte des meubles. La blatte australienne se reconnait aisément au dessin très contrasté du pronotum, ainsi qu’au triangle très allongé et jaunâtre pâle qui borde la partie antérieure des élytres. Elle peut mesurer entre 27 et 23 mm de long.

Milieu naturel de la blatte australienne

Les blattes aiment se retrouver dans des endroits à la fois chauds et humides. C’est la raison pour laquelle elles ont tendance à envahir facilement la cuisine (où elles sont aussi attirées par la nourriture) et les salles d’eau. Les blattes australiennes se retrouvent également très souvent à l’extérieur près des zones humides. Leur régime alimentaire est riche en amidon et elles parviennent même à mâcher des livres, des boîtes, ou encore des vêtements. Il y a eu des cas de blattes australiennes qui ont mordu des gens à une époque. Mais c’est très rare et la morsure ne s’infecte pas. Ces nuisibles peuvent toutefois propager des maladies infectieuses. Ils sont dangereux pour la santé de l’homme.

Comment se débarrasser des blattes australiennes ?

La vitesse à laquelle les blattes ont tendance à se reproduire est incroyable. Un seul couple de blattes peut donner jusqu’à 1000 descendants et la femelle a le pouvoir de garder la semence du mâle tout au long de sa vie et produire de nouveaux œufs sans nouvel accouplement. Si alors vous constatez qu’il y a une infestation de blattes dans votre bâtiment, contactez rapidement un professionnel. Seul un spécialiste dans la lutte antiparasitaire est à même de vous indiquer les meilleures techniques à adopter pour leur éradication.

Pensez toutefois à prendre vos précautions pour ne pas vous retrouver avec une infestation de blattes australiennes. Pour ce faire, il vous faudra entretenir votre cour et prévenir l’accumulation d’humidité entre les feuilles et les branches.

 

admin :

View Comments (1)