SOURCE :FLICKR

 

Parmi toutes les espèces de cafards connues (4000 environ) il existe une seule poigné capable de prendre d’assaut nos maisons, nos bureaux, restaurant et …Dans la France et en Europe en général, seule quatre espèces cours les couloirs et les fissures des maisons ou vivent dans les buissons de nos jardins. De ces 4, une en particulière retient notre attention aujourd’hui :le  cafard de jardin ou lectobius

Le cafard de jardin, l’Ectobius ou blatte de jardin, Historique :

 blatte de jardin est une espèce appartenant à la famille des blattellidae et à la sous famille des ectobiinae. Cette espèce fait son apparition pour la première fois il y’a 44 millions d’années. Avant de faire ce record de datation au carbone 14, on pensait que les plus vieilles espèces étaient ceux du nouveau monde.

Selon les experts, il se peut que ces cafards trouvent leurs origines en Amérique du nord. Trois espèces ont été retrouvées  dans le lit d’une ancienne rivière aux USA veille de 48 million d’année,

source: flickr

Mais les cafards ont vite disparus en Amérique du nord ; la cause de cette disparition étant méconnue, on n’arrive pas à en donner une explication claire à leur apparition en occident.

Au regard de plusieurs facteur, l’histoire de l’ectiobuis ressemble à celle des chevaux. Eux aussi ont vu le jour dans le nouveau monde et ont connu une disparition soudaine pendant la crise écologique du pléistocène.

 

L’ectobius ou blatte de jardin est l’exemple le plus réel de tout ce qu’il y’a de plus envahissant des organismes vivants. C’est l’un des cafards les plus commun résidant dans les grandes régions d’Europe et de l’Afrique méridionale.

 

Cafard de jardin : Description

Cette espèce de cafard est le plus souvent confondu à son homologue le cafard allemand, mais il est extrêmement important de poser un distinguo entre les deux espèces ; le cafard allemand est une espèce purement tropicale et par conséquent ne vit que dans des bâtiments de maisons ou d’entreprises. Le combat contre les cafards allemand ce fait d’une façon assez spécialisée,

Par ailleurs essayer de lutter contre une infection de cafards ectobius ou cafard de jardin est plus délicat. Car vivant essentiellement dans le jardin, ils peuvent réapparaître à tout moment. Lutter contre eux dans le jardin est comparable à essayer de tuer une mouche avec un marteau. Il est préférable de faire en sorte qu’ils ne puissent pas simplement entrer dans la maison.

A quoi  ressemblent le cafard de jardin ou ectobius?

Les males mesurent entre 9 et 11 mm et les femelles entre 8 et 9.5 mm Le dimorphisme sexuel est très visible : tandis que le male a une forme nette et allongée, la femelle est nettement plus arrondie.

cafard de jardin ou ectobius
source: flickr

vidéo sur l’ectobius ou cafards de jardin:

Cycle de vie de la blatte de jardin 

Les oothèques ou poches d’œuf sont pondus et collés à la femelle pendant un ou deux jours et cela entre le mois de juin et de septembre. Ces œufs hiberneront  dans le sol et les petits sortiront pendant le printemps. Vers le mois de juillet, les nymphes  seront assez grandes pour prendre le relais. Les adultes ne vivent que jusqu’au mois d’octobre ou septembre.

Ou vivent les blattes de jardin ?

Les cafards ectobius habitent dans la végétation autour de votre maison et sortent facilement pendant le chaud de la journée sur les façades externes de vos fenêtres. Ainsi, ils peuvent entrer dans votre chez vous, et faire un peu de ravages. C’est pendant les périodes les plus chaudes de l’année qu’on remarque une meilleure prolifération de ces cafards de jardin en raison de leur cycle de vie. Aussi, les cafards de jardin résistent peu aux environnements secs et ne s’y reproduisent pas.

 

Par conséquent, contrairement aux espaces comme les cafards allemands, le cafard de jardin ne peut pas se reproduire dans la maison ; la blatte de jardin  est ainsi obligé de fuir la proximité de l’homme. Cependant, en été et en automne,ils entreront par les fenêtres et les fissures de la maison ou du bâtiment pour « vous tenir compagnie pendant temps». À l’extérieur ils séjournent dans les feuillages, les arbustes et les herbes.

En raison du manque de nourriture et du léger taux d’humidité, passer beaucoup de temps dans une maison leur est souvent fatal. Lutter donc contre eux avec les stratégies que nous avons vues pour les autres espèces n’est donc pas très utile, parce qu’ils peuvent s’introduire à n’importe quelle période de la journée comme des mouches ou des moustiques. La bonne nouvelle c’est qu’ils peuvent être tenus à distance avec une simple moustiquaire ou un filtre posé sur les fenêtres.

Si vous avez affaire à une infection d’ectobius  vous pouvez rapidement prendre rendez-vous pouvez rapidement faire appel à nos conseils. Nos experts peuvent vous éclairer sur les mesures à suivre.

cafard de jardin ou ectobius
source: flickr

En résumé :

Ectobius ou cafard de jardin est une espèce originaire du vieux monde. Il appartient à la famille des Ectobiidae. Cette espèce aujourd’hui est principalement présente en Europe et aussi dans le proche orient. Ils ont migrés en Europe à travers les bateaux, les voyages, et les épiceries.

Les blattes de jardin male de cette espèce en âge adulte peuvent atteindre jusqu’à 12 mm de longueur. Ils ont une coloration brune et/ou jaunâtre sur la base de leur corps avec un ton un peu plus clair par endroit.

Les femelles dépassent les males en taille et leurs ailes sont plus courtes. Chez les mâles, les ailes couvrent tout l’abdomen. Les cafards des jardins comme leur nom l’indiquent vivent à l’extérieur des maisons, dans les jardins.

 

Ils aiment l’humidité externe et s’y reproduisent bien. Pendant les moments chauds de la journée, ils entrent dans les maisons par les fenêtres et les fissures mais ne peuvent pas y rester longtemps à cause du manque de ressources.

 

Pour y faire face efficacement, il suffit parfois de mettre un grillage sur les ouvertures ou une moustiquaire. Faire usage des produits utilisés face aux cafards allemands peut être inefficaces car ils peuvent entrer à n’importe quelle journée.

 

 

 

2 COMMENTS

  1. Et bien je savais déjà tout ça et ça ne les rend pas plus sympa. Et lorsqu’on déjeune dehors pas de moustiquaire possible pour protéger les assiettes ! Visite peu agréable.
    La question est : pourquoi en avons-nous depuis 5 ans ?

    • bonsoir mr Michele
      au niveau de cet article je n’ai pas approfondi mes recherche dans la lutte contre l’ectobius j’ai donné uniquement une petite biographie du cafard de jardin .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here